Efficacité et efficience : quelles différences ?

efficacité efficience

Pour une entreprise, la performance est un facteur clé de son succès. Entre efficacité et efficience, comment ses dirigeants doivent-ils s’y prendre pour réussir ?

La notion d’efficacité dans l’entreprise

Dans une entreprise, l’efficacité c’est la capacité de son organisation à atteindre les objectifs qu’elle s’est fixés. Et grâce ceux-ci :

  • Elle remplit ses missions économiques et financières. C’est ainsi qu’elle investit, se développe, gagne des parts de marchés, préserve ses emplois et en crée de nouveaux.
  • Elle répond à ses critères sociaux en appliquant une politique de satisfaction des collaborateurs. C’est ainsi qu’elle s’engage dans la formation, l’amélioration des conditions de travail et de sécurité.
  • Et elle s’engage dans la responsabilité environnementale en réduisant sa consommation d’énergie, ses déchets et ses émissions de gaz à effet de serre.

Cependant, tout en ayant atteint ses objectifs, l’organisation dirigeante ne prend pas en compte la qualité et la quantité des ressources consommées pour y parvenir. L’essentiel, dans cette notion, est le résultat obtenu sans analyse fine des dispositifs qui servent à le réaliser.

La notion d’efficience dans l’entreprise

L’efficience consiste en l’affectation des meilleures ressources possibles pour atteindre les objectifs fixés dans le cadre de la performance visée par l’entreprise. On s’intéresse alors au rapport entre les moyens employés et le résultat obtenu. Dans cette optique, on retrouve une opposition à l’idée du gaspillage. On essaie d’optimiser l’allocation des ressources entrant dans la réalisation des objectifs tant dans leurs quantités que dans leurs qualités. Ceci dirige l’organisation vers la notion d’optimum de PARETO. Dans cette démarche, les processus internes sont revisités afin d’identifier la chaîne de valeur de l’entreprise. Cela permet de définir la participation de chaque maillon de la chaîne à la création de valeur globale de l’entreprise.

Voici un exemple concret. Une personne doit faire un plein de carburant de 40 litres pour son véhicule. Elle a le choix entre une station à 500 mètres de chez elle et une autre à 4 km. La deuxième station affiche un prix à la pompe inférieur de 2 centimes au litre par rapport à la première. Quel est le meilleur choix pour elle ? Dans les deux cas, le plein sera fait. Mais le gain des 2 centimes au litre dans la deuxième station doit être comparé au coût kilométrique et au temps nécessaire pour réaliser cette tâche. Il en ressort que la solution la meilleure est qu’elle se serve à la station la plus proche. Cela lui fait économiser de l’argent, du temps et de l’énergie. La première solution illustre la notion d’efficience, car la personne fait son plein au moindre coût financier et humain. L’exemple est simplifié certes, mais une entreprise rencontre la même problématique avec des facteurs de réflexion plus nombreux et plus complexes.

L’entreprise face à ses défis et le coaching

Aujourd’hui, l’entreprise est confrontée à des défis nombreux et divers. Son environnement est contraint par une concurrence intensive, des réglementations nationales et internationales qui évoluent constamment, des crises sanitaires, etc. Pour réussir, elle doit s’adapter sans cesse aux changements et les accompagner. En ce sens, elle s’appuie sur des ressources immatérielles, matérielles et humaines. Ces ressources qui composent son organisation ont besoin de synergie pour réaliser les projets de l’entreprise et les objectifs fixés. Il est alors indispensable de maîtriser les différents paramètres et être clair sur les finalités. Dans ces conditions, l’enjeu pour l’organisation est de rester dans la course sans s’épuiser. Elle se doit, alors, d’être efficiente sur le plan de la performance, mais aussi sur le plan humain. En effet, ses ressources humaines sont un puissant levier de la performance et ne doivent pas se transformer en frein la pénalisant.

Une solution qui agira comme un facteur synergiste et allègera la charge affective parfois difficile à maîtriser est le coaching. En effet, par son regard extérieur et son recul, le coaching aide les dirigeants à identifier les processus dont ils disposent, à visualiser les objectifs à atteindre et les leviers d’actions qu’ils peuvent mettre en œuvre, tout en intégrant les éléments favorables et les obstacles qu’il faudra affronter. La formation est aussi un puissant outil au service de l’organisation. Elle participe à la satisfaction des collaborateurs. Elle leur permet de monter en compétences et de trouver de nouvelles sources de motivation dans leur travail. Elle facilite aussi l’ouverture au dialogue, enrichissant ainsi le processus de synergie, d’efficacité et d’intelligence collective dans l’entreprise. En conclusion, dans un contexte mouvant et parfois incertain, l’entreprise se doit d’être toujours à son meilleur niveau en étant efficiente tant sur le plan de sa performance que sur le plan humain. Les deux étant intrinsèquement liés. Et pour cela, elle peut compter sur deux moyens : le coaching ou la formation. Ceux-ci seront bénéfiques en apportant aide et leviers d’actions indispensables face aux défis qu’elle doit relever.

Le recours a un coach vous permettra de connaitre les capacités de l’individu à développer son efficience. Elle dépend de beaucoup de critères : l’estime de soi, la confiance en soi, la pensée critique, la dimension pragmatique et rationnelle, la capacité à se dépasser, etc…

COACHING / FORMATION : DEVIS GRATUIT
SANS ENGAGEMENT
Étape 1 sur 3

1 comment

90%
SATISFACTION
Taux de satisfaction général de la Formation*
Nous contacter
qualiopi organisme formation
AGENCE FRANCE NORD
03 23 05 42 39
112 Rue Denfert Rochereau, 02100 Saint-Quentin


AGENCE FRANCE SUD
06 08 61 45 94
20 bis avenue de la gare 3150 Varennes sur Allier